Les origines
de NAO


 

Une quête de sens

Nos différentes expériences personnelles et professionnelles ont fait germé en nous l’envie d’entreprendre dans le bien être, au contact des gens en cultivant l’importance de se recentrer sur les choses essentielles de la vie.

Perrine & Anaïs

 

L’histoire de Nao,

Femmes, mamans, entrepreneuses nous partageons les mêmes valeurs. Soucieuses de l’environnement qui nous entoure nous aimons profiter intelligemment de la vie, prendre soin de nos enfants et de notre famille.

Beaucoup de feeling, un soupçon d’intuition, une pointe d’audace, une vraie prise de conscience et un duo complémentaire voilà pourquoi tout à commencé.

Des vies ou tout va trop vite, une impression de courir après le temps qui passe, un besoin inconditionnel de se sentir utile, voila ce qui nous à décidé.

Des lectures, des heures de recherches, des partages d’expérience, des fous rires, des longues conversations, un entourage d’une aide indéfinissable, des moments de doutes et de belles réussites plus tard, nous avons crée Nao, l’heure de rien.

Nao vous transporte dans un monde de déconnexion ou plutôt de reconnexion à soi.

S’éloigner quelques instants des pensées quotidiennes, se couper du monde, souffler, retrouver la sérénité, ne rien faire, laisser son esprit vagabonder …

 

Ce qui nous a inspiré :

  • Alors que la première idée de Perrine était de proposer un bar à bain, Anaïs à découvert le concept de flottaison dans le livre « Le sixième sommeil » de  Bernard Werber .
  • Notre idée de pause détente est partie d’un constat personnel après des années de pause déjeuner dans un tout petit espace pas très relaxant
  • Inspiré des espaces de coworking, notre lieu de partage est dédié à la relaxation, la phrase culte de Perrine, “c’est comme du coworking mais sans le working”
  • Nous nous sommes beaucoup inspirées du japon pour leur culte voué à la sieste, des Etats Unis qui développent vraiment la réalité virtuelle dans les spa et milieux hospitaliers.